drapeau fr drapeau en

JDE : Samsung entre au capital de Sigfox aux côtés des investisseurs historiques dont iXO Private Equity.

Nouvelle annonce de choix pour la start-up toulousaine Sigfox. L’opérateur de réseau cellulaire dédié à l’internet des objets a annoncé ce lundi 15 juin l’ouverture de son capital au groupe Samsung. Cette annonce intervient quelques mois seulement après une levée de fonds de 100 M€. Les annonces se suivent et se ressemblent pour Sigfox, l’opérateur toulousain de réseau cellulaire dédié à l’internet des objets et à la communication machine-to-machine. Après une levée de fonds rassemblant des opérateurs télécoms et des industriels de poids en début d’année, Sigfox a annoncé ce lundi 15 juin l’entrée au capital du groupe Samsung Electronics, sans donner de précisions sur le niveau de participation ni le montant de l’opération. Cette dernière a été réalisée par l’intermédiaire de Samsung Ventures, la branche capital-risque du groupe sud-coréen (196 milliards de dollars de CA, 307.000 salariés). En février dernier, Sigfox, présidée par Anne Lauvergeon et dirigée par Ludovic Le Moan, co-fondateur de l’entreprise, avait finalisé une levée de fonds de 100 millions d’euros. Cette opération comprenait un tour de table initial de 81 millions d’euros et une réserve de surallocation de 19 M€. La société implantée à Labège est à l’origine d’un réseau cellulaire à bas coûts et basse consommation permettant aux objets de communiquer entre eux. Un réseau complémentaire de l’offre haut-débit existante. Il s’adresse à un secteur qui pourrait révolutionner l’industrie dans les prochaines années. 80 milliards d’objets pourraient ainsi être connectés à internet à l’horizon 2020, selon le cabinet d’études Idate, spécialisé dans l’économie numérique. Aux côtés des investisseurs historiques (Elaia Partners, iXO Private Equity, Partech Ventures, Idinvest, BPIFrance et Intel Capital), cette levée de fonds record avait été réalisée auprès de trois opérateurs télécoms (l’Espagnol Telefonica, le Coréen SK Telecom et le Japonais NTT), trois industriels (GDF Suez, Air Liquide et Eutelsat Communications) et le fonds Elliott Management Corporation. Intégration d’un protocole de communication Parallèlement à cette entrée de Samsung au capital, Sigfox a annoncé l’intégration de son protocole de communication bas-débit à la nouvelle plate-forme Samsung Artik, qui réalise des applications pour les entreprises et le grand public dans le domaine de l’internet des objets. De quoi permettre aux développeurs du groupe coréen de “bénéficier des coûts et d’une consommation énergétique maîtrisée pour créer des objets et services connectés”, selon Sigfox. Lire l’article sur le site du Journal des Entreprises.