drapeau fr drapeau en

Descriptif

Présentation

Le FIP «APL 2018» est un Fonds d’Investissement de Proximité sur les régions Nouvelle-Aquitaine, Occitanie, Auvergne-Rhône-Alpes et PACA. Ce fonds clôture ses souscriptions le 31 décembre 2018 et sa durée est de 7 ans prorogeable deux fois un an. Le FIP APL 2018 deviendra actionnaire de PME régionales dont les critères de sélection sont la rentabilité et la maturité de l’entreprise, à l’occasion de leur transmission ou de leur développement, sans privilégier un secteur d’activité particulier.

Evolution de la valeur liquidative

Portefeuille d’investissement du FIP APL 2018

Vous pouvez consulter le portefeuille des entreprises

Valeur liquidative et performance

Millésime Valeur nominale Réduction d’impôt Montant total distribué Dernière valeur liquidative Rentabilité nette sans prise en compte de la réduction d’impôt
2018 100,00 € -18,00 € 0,00 € 92,11 € -7.9%

Le détail des frais figure dans le rapport annuel du fonds disponible sur demande
Source iXO Private Equity

Principales caractéristiques

code isin FR0013331055
montant levé 23,5 M€
valorisation Semestrielle
Valeur à l’origine de la part 100,00 €
Durée du fonds 7 ans pouvant aller jusqu’à 9 ans sur décision de la Société de Gestion, soit au plus tard jusqu’au 31 décembre 2027
Avantage fiscal A l’Entrée : Réduction immédiate d’impôt sur le revenu de 18% du montant de la souscription, hors droits d’entrée, dans la limite de 12 000€ pour une personne seule et de 24 000€ pour un couple

A la Sortie : Exonération des revenus et plus-values (hors prélèvements sociaux CSG, CRDS) (1)

La contrepartie de cet avantage fiscal est une prise de risque en capital et un placement bloqué pendant 7 ans et au maximum 9 ans sur décision de la société de gestion. Le traitement fiscal dépend de la situation individuelle de chaque souscripteur et est susceptible d’évoluer

Avantage fiscal à la sortie Exonération des revenus et plus-values (hors prélèvements sociaux CSG, CRDS) (1)
Rachat de parts Pas de rachat possible pendant la durée de vie du fonds sauf :

  • Décès du porteur de part ou de l’un des époux soumis à une imposition commune,
  • Invalidité du porteur de part ou de l’un des époux soumis à une imposition commune

Synthèse des principaux avantages et des risques liés à la souscription de ce Fonds

Avantages Risques
  • Une opportunité de diversification patrimoniale en investissant sur le long terme dans des PME régionales du Sud de la France
  • Une stratégie d’investissement mixte avec un portefeuille composé principalement d’obligations convertibles et de titres en capital.
  • Une réduction d’IR égale à 18% de la souscription (après imputation des droits ou frais d’entrée) dans la limite de 12 000€ pour une personne seule et de 24 000€ pour un couple, et avec un plafond annuel de 10 000€ en prenant en compte l’ensemble des réductions d’impôts.
  • Les plus-values réalisées lors de la cession ou du remboursement des parts du Fonds seront exonérées d’impôt sur le revenu (hors prélèvements sociaux).

Les avantages fiscaux sont conditionnés à la conservation des parts jusqu’au 31 décembre de la 5ème année suivant celle de la souscription et dépendent de la situation individuelle de chaque souscripteur (détails dans la note fiscale).

  • Le FIP présente un risque de perte en capital (le capital investi peut ne pas être intégralement restitué).
  • Le FIP investira son actif dans des sociétés principalement non côtées en bourse et dont la liquidité des titres peut être faible, voir inexistante selon les périodes.
  • En cas de non-respect des règles d’investissement par le Fonds ou par le souscripteur, il existe un risque de requalification fiscale.
  • La performance du FIP est directement liée à la performance des entreprises dans lesquelles il est investi.
  • La durée minimale de blocage des parts est de 7 ans, soit jusqu’au 31 décembre 2025, pouvant être portée à 9 ans maximum sur décision de la Société de Gestion, soit jusqu’au 31 décembre 2027.

 

 

 

 

(1) Nous informons les souscripteurs du FIP APL 2018 que le fonds n’a pas été en mesure de respecter le quota d’investissement fiscal prévu par l’article 163 quinquies B du CGI. En  conséquence,  les plus-values éventuelles réalisées, c’est-à-dire les distributions reçues au-delà du montant souscrit, ne bénéficieront pas du régime fiscal de faveur. Celui-ci permet sous  condition à ces  investisseurs de n’être redevables que des prélèvements sociaux au taux de 17,2%, ces derniers étant dus dans tous les cas. Ces plus-values au profit d’investisseurs personnes  physiques résidents fiscaux de France seront en principe imposées, sauf option pour le barème progressif de l’impôt sur le revenu, au prélèvement forfaitaire unique de 30% qui inclut les  prélèvements sociaux au taux de 17,2%, auquel s’ajoute, le cas échéant, une contribution exceptionnelle sur les hauts revenus de 3% ou 4%.

 

Information sur Politique de protection des données à caractère personnel des souscripteurs du FIP APL 2018

Vous pouvez consulter ces informations

Publications FIP APL 2018

Lettres fip ixo